mercredi 6 novembre 2013

Sur les planches, Charles Gonzalès devient Camille Claudel

Interview de Charles Gonzalès, comédien, qui incarne en ce moment, au musée Rodin, la sculptrice Camille Claudel avec une vérité surprenante. Sur scène, surgit une ombre puis une voix. Durant plus d'une heure, le comédien récite des lettres écrites par Camille, dans son atelier d'abord, puis dans l'asile où elle fut enfermée pendant 30 ans. Un destin tragique, une âme désespérée, joués avec une bouleversante justesse. Charles Gonzalès devient Camille Claudel, dans l'intimité de ses lettres et de son art. Le comédien parle avec passion de cette lecture théâtrale qu'il a conçue en 2003 et qu'il rejoue à chaque fois avec la même émotion. A force de mots, de sentiments, d'imaginaires et de sensibilité, le comédien tente de faire revivre les blessures de la jeune Camille, inconsolable. Un bel hommage en cette journée de commémoration de la mort de l'artiste, 70 ans après.

A voir au musée Rodin :
L'exposition Camille Claudel sort de ses réserves prolongée jusqu'au 5 janvier 2014
L'exposition Rodin, la lumière de l'antique 19 novembre au 16 février 2014
Les Nocturnes du musée Rodin, sous la direction de Charles Gonzalès : lectures théâtrales tous les 1ers mercredis du mois à 19h, avec Charles Gonzalès, Tchéky Karyo, Marie-José Nat, Denis Podalydès, Bruno Putzulu. Pour plus d'informations : www.musee-rodin.fr

Écoutez l'interview

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ces artistes embarqués dans l'Odyssée verte

Ils sont révoltés et atterrés par l'attentisme politique. Ils veulent dénoncer, éveiller en s'emparant du processus créatif pour in...