mardi 29 mars 2011

Rencontre avec Olivier Poivre d'Arvor et Henri Loyrette

Émission du 29 mars 2011 - n°78

2 hommes de culture, deux points de vue : 
Olivier Poivre d'Arvor
Il fut de nombreuses années diplomate auprès des Affaires Culturelles au Quai d'Orsay. Dans ce cadre, il veilla au rayonnement culturel de la France à l'étranger, en s'occupant notamment d'Instituts Culturels Français à l'étranger (Londres, Hongrie...). Plus récemment, il était à la tête de Culture France et depuis septembre 2010, il est directeur de France Culture à Radio France.
En spécialiste des affaires culturelles et en homme désireux de voir son pays prendre le chemin du progrès et de l'innovation, il vient parler dans Art d'Oise de son dernier livre Bug made in France, l'histoire d'une capitulation culturelle (Gallimard), où il brosse, avec une plume énergique, un état des lieux de la santé de la culture française. Selon lui, on peut mieux faire, on doit, à notre tour, prendre le tournant technologique qu'on a manqué et que les Américains, eux, maîtrisent. La vieille Europe, sous l'impulsion de la France, doit se réveiller. Le rendez-vous est là, dit-il. A l'échéance de la présidentielle, la culture doit être, plus que jamais, au cœur des préoccupations politiques. 

Henri Loyrette : 
Président-Directeur du musée du Louvre depuis 10 ans (tout juste), il est également membre de l'Académie des Beaux-Arts. Il nous fait part de son regard sur l'évolution du musée du Louvre et sur l'état des musées en général. Il nous parle également des grands projets en cours, le Louvre, étant, selon lui, un musée en constant mouvement, capable de s'adapter. La forme même du musée n'est pas, selon lui, une institution culturelle à changer. Pour preuve, dit-il, la hausse exceptionnelle de la fréquentation en 2010. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ces artistes embarqués dans l'Odyssée verte

Ils sont révoltés et atterrés par l'attentisme politique. Ils veulent dénoncer, éveiller en s'emparant du processus créatif pour in...